encr sg BC

Livrets d'artistes Artistes Nouveautés Actualités Liens
   
Un simple regard où habiter
   
coécrit par Jackie Plaetevoet et Emmanuel Merle accompagné des encres et acryliques des deux auteurs

« Je ne vois pas de différence entre une poignée de main et un poème », écrivait Paul Celan. Ces textes sont nés de la volonté des deux auteurs de concrétiser cette assertion, de vérifier la franchise de leur main tendue. Si un poète écrit toujours peu ou prou à partir d'autres poètes qui ont écrit avant lui, était-il possible de le faire dans un dialogue presque immédiat ? Comme un qui s’appuie sur l’épaule de l’autre pour bondir. Comme un qui, en chemin, remet l’autre debout. » E. Merle

Vous pouvez vous procurer ce recueil chez l’éditrice au tarif de 15€ téléchargez le bulletin de commande en haut à droite (frais de port offerts)


Un vent du Nord comme un ciseau
vient cette nuit sculpter le hasard de la terre, des arbres et des pierres une bise, une âme froide. Ce qu'elle veut ? Recreuser le vrai visage, aiguiser le désir perdu, engouffrer la vie. Redire l'imperfection et la panoplie d'être. Nous ne devons nos corps à rien d'autre que ce vent cardinal, à cette voyelle primitive.


Épanchement d’une saison
mesure du temps dévisageant notre hébétude les arbres récitent leur table des clartés branches ouvertes comme si jamais l’hiver ne devait vivre. Au cordeau du ciel hésitant entre eau et lait octobre lancine ses camaïeux sa parole mordorée et je pense déjà à demain au précipice de chaque jour creusé. Sur la langue, une seule question picote : « A quoi sert d’être nu si ce n’est pour trembler ?»

Collection Opuscules